Paris
04 Dec, Friday
5° C
TOP
h

Art Guide |

la nuit étoilée van gogh

Van Gogh : les tableaux les plus connus

Bien que faisant partie des plus grands artistes de l’histoire, Vincent Van Gogh a été relativement peu connu de son vivant. Son existence a même été chaotique et tumultueuse. Ce peintre postimpressionniste a pourtant été particulièrement inspiré. Durant sa courte carrière (il est décédé à 37 ans), celui dont les circonstances de la mort soulèvent encore des débats jusqu’à nos jours, a créé plus de 2.000 œuvres. Celles-ci sont exposées aux quatre coins de la planète et parmi elles, voici Van Gogh et ses tableaux les plus connus.

La nuit étoilée

La nuit étoilée est une œuvre majeure de la dernière partie de la vie de Van Gogh. Elle fait suite au tableau La nuit étoilée sur le Rhône qui a été réalisé à l’automne 1888 lors d’une période où Van Gogh avait une fascination pour la peinture nocturne. Une année plus tard, il annonce le projet de peindre La nuit étoilée, un autre tableau dans le même esprit, avec donc un ciel étoilé.

Cette toile est une représentation directe du sujet. Il semblerait même que ce ciel soit celui de Saint-Rémy-de-Provence, à la date du 25 mai 1889, à 4 :40. Quoi qu’il en soit, le tableau est dominé par un ciel couvert de nébuleuses représentées par des volutes et des tourbillons. La lune (qui se trouve en haut, à droite) et les étoiles quant à elles sont entourées de halo.

La nuit étoilée, Vincent Van Gogh

Van Gogh y associe le village de Saint-Rémy-de-Provence avec ses origines hollandaises. Le paysage au niveau de la partie centrale représente en effet la vue depuis le monastère où il séjournait au moment de peindre le tableau, mais le clocher de l’église rend hommage à un style hollandais.

En fond, on retrouve les Alpilles et au premier plan, un cyprès. Celui-ci est interprété par les experts du Museum of Modern Art de New-York comme étant le symbole de la mort, le cyprès étant très présent dans les cimetières. L’œuvre, qui est l’un des tableaux postimpressionnistes les plus connus du monde, a d’ailleurs une symbolique forte parce que Van Gogh l’a peint un an seulement avant son suicide. Et bien que le tableau représente une scène de nuit, il a été peint le jour, juste après une crise de schizophrénie.

En tout cas, comme les œuvres de Picasso les plus connues (et celles d’autres illustres peintres), les tableaux les plus célèbres de Van Gogh sont actuellement exposés dans de nombreux pays. La nuit étoilée se trouve notamment à New-York, au Museum of Modern Art depuis 1941.

Les tournesols

On ne peut pas parler de Van Gogh et de ses tableaux les plus connus et ne pas mentionner Les tournesols. C’est le nom d’une série de tableaux composés de 7 toiles représentant des tournesols dans un vase. Chaque toile s’appelle également Les Tournesols. Les quatre premiers tableaux de la série ont été réalisés en 1888 et les trois derniers en 1889. Trois des tableaux représentent 15 tournesols, deux en présentent douze, un en présente trois et le dernier en présente cinq. Ce dernier a été détruit au Japon en août 1945 à cause d’un incendie causé par un bombardement américain.

D’un point de vue technique, Van Gogh expérimente les nuances, un processus très rare pour l’époque, mais qui a été rendu possible grâce aux colorants qui venaient d’arriver sur le marché. Avec les différentes nuances de jaune, les toiles sont donc très novatrices pour l’époque. D’un point de vue symbolique, les tournesols ont été peints dans toutes les étapes de leur vie, de la floraison au flétrissement. Les fleurs interpellent alors avec les représentations humaines qu’elles incarnent. On peut y voir des visages dans différentes expressions.

Ces tableaux figurent parmi les œuvres les plus couteuses n’ayant jamais été vendues dans le monde. Mais comme beaucoup d’autres peintres célèbres et leurs tableaux, Van Gogh n’a ni profité de ces fortunes ni connu la gloire de son vivant. Il a même vécu une vie simple voire misérable. Si bien que beaucoup de gens ont été choqués à l’achat de l’un des tableaux tournesols pour l’équivalent de 40,8 millions d’euros en 1987 par Yasuo Goto.

Champ de blé avec cyprès

Champ de blé avec cyprès fait aussi quasiment systématiquement partie des documents et publications rendant hommage à Van Gogh et ses tableaux les plus connus.

Comme Les tournesols, il s’agit aussi d’une série de tableaux. Elle est composée de trois toiles. Comme beaucoup de ses œuvres majeures, ces toiles ont été réalisées en 1889.  La première a été peinte en juillet 1889 et la seconde en septembre de la même année. En tout cas, les trois représentent le même paysage qui est celui de la campagne de Saint-Rémy-de-Provence. Le paysage en question est composé d’un champ de blé, d’arbustes et de cyprès.

Les tableaux Champ de blé avec cyprès sont exposés en différents lieux actuellement. Celui de juillet 1889 se trouve au Metropolitan Museum of Art de New-York tandis que celui de septembre 1889 est exposé à la National Gallery de Londres. Le troisième a été vendu à un collectionneur privé en 1993 pour la modique somme de 57 millions de dollars.

Champ de blé avec cyprès, Vincent Van Gogh

Iris

Peinte en 1889, la toile intitulée Iris vibre avec la même intensité que les autres œuvres de Van Gogh réalisées à la fin de sa vie. Elle fait partie des 130 toiles que l’artiste a réalisées dans l’asile de Saint-Rémy-de-Provence où il était interné pour ses troubles psychologiques. Iris associe donc le tourment et les couleurs, une inspiration qui a particulièrement animé l’artiste sur ces dernières œuvres. Pour faire un bref résumé du contexte de réalisation de ce tableau, Van Gogh l’a commencé alors qu’il avait des crises d’hallucination relativement violentes. Selon ses propres termes, peindre était « un paratonnerre » pour sa maladie.

Iris, Vincent Van Gogh

En tout cas, ce tableau représente un massif d’iris représenté de manière forte et réaliste. À travers les entrecroisements des feuilles et l’éclatement des fleurs, Van Gogh a clairement bien observé les iris avant de les restituer en retranscrivant l’essentiel. Mais au-delà su réalisme des fleurs, le peintre apporte sa touche subjective et « libre » à travers le choix des couleurs. Le vert utilisé pour les feuilles est plus clair par rapport à la couleur naturelle des feuilles d’iris. Et ce choix rend le bleu des pétales plus profond, plus fort. Parmi toutes les fleurs de ce massif, Van Gogh a peint une seule fleur blanche qui met tout le reste en valeur. Un massif d’iris blancs n’aurait absolument pas créé le même éclat.

De nombreuses critiques, publications et livres parlent surtout de Van Gogh et ses tableaux les plus connus dans la dernière partie de sa vie. En effet, l’ensemble des tableaux qui font de lui l’un des plus illustres peintres que le monde n’ait jamais connus, ont été réalisés sur les 10 dernières années de sa vie. Son génie se traduit évidemment par son inspiration, mais également par l’évolution rapide des techniques utilisées. Si au départ, il peignait essentiellement des toiles sombres, il a radicalement changé de style vers la fin en réalisant des tableaux à la fois colorés et tourmentés. Ces changements radicaux sont évidemment à l’image de son instabilité psychologique et il semble s’être préparé à un décès prématuré.

Post a Comment